Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.

Suivez une conférence au musée Saint-Raymond



Découvrez la richesse et la diversité de l'offre culturelle pour adultes proposée au musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse.
Les conférences sont gratuites.


L'émission monétaire dite du"bestiaire" : une étonnante et énigmatique production !

Antoninien au nom de Gallien, émission « du bestiaire ». Photo : F. Dieulafait.
Antoninien au nom de Gallien, émission « du bestiaire ». Photo : F. Dieulafait.
Par Francis Dieulafait

À la fin du règne de l’empereur Gallien (260-268) une émission monétaire – dite aujourd’hui « du bestiaire » – a mis en circulation des millions de monnaies au revers desquelles est représentée une grande variété d’animaux réels (antilope, cerf, gazelle, panthère, sanglier,…) ou non (capricorne, Pégase, griffon,…). Ces figures sont associées des noms de divinités (Diane, Apollon, Hercule, Jupiter,…).
Après une présentation de la thématique singulière de cette émission et du contexte de sa production, on tentera d’estimer, à partir de plusieurs points de vue, ce qui a pu la motiver.

Mercredi 13 décembre | 17:00-19:30 | Gratuit
En raison du nombre limité de places il est recommandé de venir retirer son billet à l'avance à l'accueil du musée.

Sensorialités et couleurs dans l’Antiquité grecque : de la matière au symbolique

Par Adeline Grand-Clément et Maud Mulliez

Chaque société se caractérise par un « régime sensoriel » propre, intimement lié à un système de pratiques, de valeurs et de représentations. Or, lorsqu’il s’agit d’entrer en contact avec les puissances divines, ce système peut subir des modifications et des recompositions. En Grèce ancienne, les activités rituelles visent précisément à mobiliser l’ensemble des sens des fidèles, pour provoquer un engagement corporel, agir sur l’état de conscience, établir un lien avec l’invisible et créer les conditions d’une expérience collective partagée par la communauté. La conférence proposera de revenir sur les dispositifs matériels mis en place lors des rituels grecs, en prenant l’exemple du soin réservé aux monuments funéraires et aux couleurs qui les rehaussaient. L’archéologie expérimentale permet en effet de mesurer l’excellente connaissance qu’avaient les artisans grecs des propriétés des matières et des pigments qu’ils utilisaient. Les différentes étapes de l’élaboration de la stèle en marbre peint présentée dans l’exposition seront ainsi expliquées.

Jeudi 11 janvier | 18:00-19:30 | Gratuit
Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.

Les techniques de sculpture antique à la lumière de l'ethnoarchéologie

Par Hara Procopiou, Professeur, Archéologie du monde grec et Préhistoire égéenne, Paris I-Panthéon Sorbonne
Séverine Moureaud, Docteur en Histoire des techniques, spécialiste de la statuaire, chercheur indépendant et associé au CCJ (Aix en Provence)


A la lumière d'une étude ethnoarchéaologique menée en Inde (Mahabalipuram), nous discuterons de thématiques techniques comme la copie, l'usage du foret, le calage, le polissage ainsi que la hiérarchisation des tâches dans un atelier. Malgré les limites "chrono-culturelles", nous montrerons en quoi cette approche nous a permis d'aborder autrement la sculpture antique, tout en rendant hommage  aux artisans.

Jeudi 18 janvier | 18:00-19:30 | Gratuit
Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.

L’étoffe des dieux. Tisser et teindre dans le monde grec

Par Adeline Grand-Clément, Delphine Talbot, Catherine Bataillon, Zoé Montagu

Les offrandes textiles étaient fréquentes dans les sanctuaires, pour habiller les statues des dieux, être déposées à proximité ou simplement stockées dans des étagères et des coffres. Réalisées avec une grande virtuosité par les femmes, les tissus constituaient des pièces de valeur, arborant des couleurs variées, et manifestaient avec éclat la piété des dédicantes. Les pièces les plus prestigieuses portaient des décors d’or et de pourpre, la teinture la plus prestigieuse de l’Antiquité. Il était aussi habituel de consacrer à la divinité des vêtements qu’on avait portés : une relation plus intime s’établissait alors entre la ou le dévot(e) et la déesse ou le dieu destinataire. Malheureusement, la grande majorité de ces offrandes textiles ont disparu aujourd’hui – rares sont les fragments de fibre qui ont pu être conservés en Grèce.
La conférence présentera les différentes étapes qui ont permis la réalisation des tissus confectionnés pour l’exposition : teintures naturelles, puis tissage.

Jeudi 15 février | 18:00-19:30 | Gratuit
Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.

La musique dans l'Antiquité grecque

Amphore panathénaïque du Peintre de Pan (ca 460 av. J.-C.) New York, Metropolitan Museum
Amphore panathénaïque du Peintre de Pan (ca 460 av. J.-C.) New York, Metropolitan Museum
Par Ghislaine Vandensteendam,
Professeur de musique, membre associé PLH-ERASME et IRPALL, musicothérapeuthe, médaillées du Conservatoire, Prix du conservatoire et spécialiste de la musique de l'Antiquité

La musique, considérée comme le principal des arts, était apprise non pas comme un agrément mais comme un devoir. Elle rythmait et accompagnait tous les gestes de la vie. Cette musique, qui pouvait rassembler plus de 14 000 spectateurs lors de concours musicaux, nous est le plus souvent connue par ses représentations iconographiques, mais son étude est pluridisciplinaire.
Cette conférence propose de partir à la découverte, au travers d’exemples et d’écoutes, des différentes sources archéologiques, de l’organologie, des différentes partitions et du métier de musicien à cette époque.

Jeudi 15 mars | 18:00-19:30 | Gratuit
Retrait des billets uniquement sur www.eventbrite.fr.
 

Lu 581 fois

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter