Menu
MSR, Musée Sain MSR, Musée Sain


Place Saint-Sernin. Tél. : 05 61 22 31 44. Ouvert 7/7. 10:00-18:00. Gratuit pour les - de 18 ans. Gratuit pour tous chaque 1er dimanche du mois.

 
Fort d’avoir accueilli plus de 3000 personnes l’an passé autour d’une programmation riche, le festival « Jardins Synthétiques » est un rendez-vous d’automne artistique et humain, ancré dans le paysage culturel toulousain. En 2012, le festival des créatifs contemporains renouvelle sa volonté d’offrir un événement réflexif, ludique et enrichissant.
La troisième édition du festival « Jardins Synthétiques » s’inscrit dans les objectifs qui ont fait, durant deux années déjà, l’originalité de cet événement.
Après avoir abordé la « Représentation du corps à travers l’histoire » en 2010 et en 2011 l’« Architecture, ensemble mouvant », la programmation de cette année s’articulera autour de la thématique des « Jardins, usages et représentations », dans ses limites les plus ouvertes.
De l’Antiquité à nos jours, le jardin est un lieu symbolique, omniprésent dans l’imaginaire collectif et les mythes. Pensons au jardin des Hespérides dont Hercule cueillit les fameuses pommes d’or ou au jardin d’Eden, associé au Paradis. Le jardin est aussi un art témoin d’une société à une époque : du paradis persan au jardin urbain en passant par le verger médiéval et le jardin à la française, le jardin exprime l’organisation matérielle et sociale d’un groupe humain et son rapport à la nature et à la spiritualité. Explorer des jardins ambigus, des zones de conflit entre nature et culture, des lieux de passages peut-être magiques, des édens fantasmés, des refuges, des jardins sauvages dont les murs sont faits pour protéger le monde extérieur et des jardins cachés là où tout le monde devrait les voir – paradis disponibles et pourtant invisibles.
Nouveauté cette année, de nouveaux lieux de patrimoine accueilleront le festival avec une fidélité renouvelée au musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, qui reste le lieu central de l’événement.
En détournant les collections permanentes de manière ludique afin de les rendre plus accessibles, en transformant et sonorisant l’espace, nous cherchons par là, à faire découvrir la richesse de la création contemporaine.
Des oeuvres plastiques, installations, concerts, spectacles hybrides, performances animeront les espaces patrimoniaux. Des rencontres-débats, des ateliers à destination des enfants et un travail radiophonique favoriseront la participation du public et sa réflexion autour de la thématique « Jardins, usages et représentations ».
1 2 3 4

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest
YouTube







Inscription à la newsletter